Logiciel espion linux

Liens de recherche
Contents:
  1. Logiciel espion ordinateur
  2. Détecter et supprimer les logiciels espions
  3. YANNICK porebepozba.ml - Développement web et + - Passé sous Linux, adieu Windows

Detekt is a simple tool that will alert activists to such intrusions so they can take action. It represents a strike back against governments who are using information obtained through surveillance to arbitrarily detain, illegally arrest and even torture human rights defenders and journalists. À quoi bon faire un logiciel détecteur d'espion si le système où il est exécuté contient lui-même des backdoors?!!!

Logiciel espion ordinateur

Ne serait-il pas plus efficace d'utiliser un système d'exploitation dans lequel on peut avoir confiance. Cela implique de pouvoir en lire les sources et en vérifier le code. Ah tu les as trouvee ces fameuses backdoors? Tu peux nous filer ou elles sont dans les binaires stp? Ah ben oui, parce qu'on a vu a quel point ce mythe est reel avec Heartbeat, et autres joyeusetes dans bash.

Réponse complètement stupide si tu me le permet. Forcément, les portes dérobées sont cachées! Il faudrait être complètement idiot pour croire que la NSA n'a pas obliger Microsoft à mettre des portes dérobées dans ses logiciels. En cas de guerre totale contre la Chine ou la Russie, elles seront utilisés. Ou est le problème. Le code est ouvert, un bogue grave a été trouvé et corrigé. Cela me semble au contraire exemplaire. Croire qu'il n'y aura plus ou qu'il n'y a pas de bogue très critique est une hérésie.

Il y a et il restera des bogues critiques dans tout OS… La politique d'accès au code source permet à tous d'essayer de les trouver.


  • Installer un logiciel espion pour suivre ce que fait son enfant. [Résolu].
  • Navigation.
  • logiciel espion gratuit samsung note 8!
  • application pour rooter son android sans pc?
  • comment activer la localisation sur iphone 8;
  • Dire adieu à Microsoft et Apple n’a jamais été aussi facile, ni aussi satisfaisant.
  • Richard Stallman : Un logiciel espion dans Ubuntu ! Que faire ?.

Ce sont donc des bogues et non des portes dérobées. Il me semble que Microsoft met parfois des années à corriger certains bogues… Nul n'est parfait. Le fait que bash et la lib openssl soient open source n'a pas évité d'avoir des failles majeures dedans, et ceci pendant très longtemps pour l'une d'entre elle. D'ailleurs actuellement on ne peut pas être certains qu'il n'y a pas d'autres failles de sécurité de même importance mais non connues pour le moment.

Détecter et supprimer les logiciels espions

La seule façon que je vois pour avoir confiance en son ordi, c'est de tout isoler dans des VM différentes et chiffrées, qui ne seront pas toutes autorisées à se connecter à Internet. Mais ca demande quand même un certains degré de confiance dans les différents logiciels utilisés, et une confiance totale dans le logiciel de virtualisation. A une époque, on pouvait mettre des règles dans iptable basé sur le nom du processus.

Simple, basique mais résout en partie certain problème. A On a tous bien vu que personne ne fait l'effort de relire le code open source.

Encore une fois, il y a eu et il y aura des bogues critiques dans tous les OS. L'important n'est pas le cas particulier mais la proportion, le nombre, la criticité et la gestion de la crise. Plutôt que de faire du FUD gratuit, un état des lieux et un bilan précis et objectif serait bien plus pertinent de ta part, surtout que tu dois avoir en interne dans ta boite toutes les données sous la main.

Le truc est qu'ils ne sont pas relus par des experts en sécurité qui connaissent les moyens différents d'insérer une faille. Tu noteras aussi que plusieurs des mainteneurs du kernel bossent pour des boites US, et Linus a dit clairement qu'il a une confiance a peu près aveugle en leur décision car il ne peut pas tout relire. Et je vois mal pourquoi tu veux pousser le nombre sous le tapis. C'est justement le nombre qui montre clairement que le mythe 'with enough eyes all bugs are shallow' est totalement faux.

Je répondais à ta phrase à mon avis excessive : "On a tous bien vu que personne ne fait l'effort de relire le code open source. Désolé, je n'avais pas intégré cette information ceci dis, il manque un mot dans ta phrase, je pense que c'est un 'an'. Ton argument serait parfaitement recevable dans un tribunal: c'est une accusation sans preuve.

Il est aussi sensé de penser que des backdoors ont pu être introduites et la politique de la NSA ou d'autres agences américaines semble aller dans ce sens. Je ne critique pas ces politiques dans un pays en guerre mais en nier l'existence relève de l'impudence. Sur les failles de sécurité Linux: elles existent mais des outils sérieux de protection de l'anonymat sont disponibles,le caractère encore minoritaire de notre os et la diversité des distributions sont sans doute une gêne à l'égard de la propagation volontaire de telles failles.

En tous cas, la sécurité par la diversité ça aide! C'est plus difficile quoique non impossible, loin de là de faire un exploit portable sur plusieurs systèmes différents que d'en faire un pour un système particulier.


  • precision localisation iphone 8?
  • comment surveiller un iphone 6.
  • comment supprimer un logiciel espion sur iphone 6.
  • application root directory.
  • pirater un iphone kali linux – 7n – GG Cupid (Local. National. International).
  • YANNICK porebepozba.ml - Développement web et + - Passé sous Linux, adieu Windows!
  • logiciel de localisation a telecharger.

Ah non, les 2 etaient tres facilement exploitable sur n'importe quel systeme…. Diversite des systemes? Faut arreter de se leurrer. Il y a la theorie oui, parce que CentOS, Arch, … existent, mais en pratique ils sont tres minoritaires et distribs couvrent l'enorme majorite des systemes Linux. Je te rappelle que les Debian et dérivée ont un root sous dash… Comme quoi, ce n'est pas forcément SELinux ou mettre des containers partout qui vont sauver le monde. Ceci dis, combien de machines ont été piratées? Combien le bogue a coûté? A t-on vu un ralentissement du net? L'affaire à fait du bruit, les corrections ont été apportés et je ne connais personne qui est du ré-installé un système.

Oh rassures toi il y a une tres très longue liste de sociétés qui sont aller recycler leurs certificats et clefs privees après heartbleed. Sachant que Wikipédia est le 6ème site le plus fréquenté de la toile, ça me semble plutôt pas mal représentatif. La première place revient à des visiteurs Linux n'utilisant pas une des distributions que tu cites. Donc, contrairement à ce que tu avances, ces trois distros sont loin de couvrir la totalité des desktops sous Linux et je suis moi-même sous Arch.

Donc évite de dire n'importe quoi, ne serait-ce que par respect pour ceux qui vont le lire. La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence. La premiere place revient surtout a android. Apres, si tu veux aborder le sujet de la securite sous android avec un modele de permissions douteux et des constructeurs et operateurs qui freinent des 4 fers sur les mise a jour, on peut, et ca va etre drole.

On parle en desktop là non? Même si Android en version Desktop existe, je doute que ce soit majoritaire. Concernant la diversité, ça ne tient qu'à chacun de faire en sorte qu'elle existe. J'ai essayé un bon paquet de distros avant de tomber sur celle qui me convenait tandis que d'autres ne sortiront jamais des sentiers battus. Tant pis pour eux, la diversité c'est aussi un premier pas vers la sécurité. Mais de là à dire que 3 distros couvrent la majorité du marché Linux, c'est faux, c'est simplement le point que je reprochais à pasBill pasGates.

Ca pourrait être des Ubuntu, Redhat ou autre en grande majorite, on n'en sait rien j'imagines que c'était des clients ne passant pas de user-agent assez précis. Partons dans l'optique qu'on ne se doute pas un seul instant que Windows et autre OS X sont truffés de backdoors alors. En , lors d'une conférence, Linus Torvalds est soumis à une question du genre "est-ce que vous avez été approché par des organismes gouvernementaux afin d'introduire des backdoors dans votre OS?

Il a répondu "non" en faisant "oui" de la tête, le sourire jusqu'aux oreilles, pendant que le représentant de Red Hat et Greg Kroah-Hartman de la Linux Foundation à ses côtés avaient un petit rire gêné qui en disait long. Il n'a pas pu s'étaler d'avantage là-dessus, sans doute à cause des pressions de là-haut.

Ces deux exemples invalident complètement le fait que les autres OS puissent être sains "backdoorement parlant". Nous avons la chance d'avoir un code ouvert, que beaucoup lisent, pas monsieur et madame Michu je te le concède. Mais nous pouvons voir ce qu'il se trame et même si Linus a une confiance aveugle en certains des mainteners, d'autres repassent derrière et peuvent voir si il y a eu introduction de backdoor ou non. Maintenant tu parles de Heartbleed et pas Heartbeat. Une grosse faille en effet qui a été patché en quelques heures après qu'elle ait été rendu publique.

Soit on fournit un systeme verouille ou il a rien le droit de faire et ou ce sera securise au niveau de celui qui l'a installe et verouille, soit ce ser de toute facon du niveau de l'utilisateur lambda…c'est a dire absoumenet pas securise, quel que soit l'os. Soit tu fais un systeme ou l'utilisateur peut faire qq chose, mais pas forcement les applis.

En gros un modele sandboxe: les applis ne peuvent acceder au fs qu'apres avoir demande et obtenu la permission d'un humain, par exemple. Tu limites enormement la casse avec ce genre de choses. Parce qu'on ne peut pas faire tourner n'importe quel logiciel sur n'importe quel système d'exploitation peut-être? Et d'une façon général, quand il y a un problème avec un outil, cracher dessus ne le corrigera pas. En revanche trouver une solution pour corriger ce problème est plus intelligent.

Oui, il ne faut pas utiliser Windows si on veut limiter les possibilités d'etre surveillé, mais ca ne veut pas dire que ce logiciel est inutile. Les boîtes tentent de garder l'algo de générations secret, mais il suffit normalement d'appeler le SàV et de leur donner le numéro de série de la machine, et ils te communiquent le bon mot de passe. Et pour le cas où on aurait perdu le numéro de série, il existe des logiciels faits exprès pour dégommer un mot de passe existant.

www.gofferzone.site/wp-includes/2020-06-25/1915-leo-gold-match.php

YANNICK porebepozba.ml - Développement web et + - Passé sous Linux, adieu Windows

Pour le BIOS, suffit d'enlever la pile minutes, ça suffit en général. Sinon, il faut débrancher et rebrancher le bon cavalier sur la carte mère. Mais qu'est-ce que vous stockez donc dans vos machines pour développer une telle paranoïa??? Au pire, tout ce qu'un pirate de haut-vol pourrait voler chez moi, ce sont les photos de la communion du petit dernier Alors, des mots de passe, des verrous, des cadenas Plus de 50 ans d'informatique, ça en fait des lignes de commandes en console, mais on n'avait pas le choix Important : Une fois résolu, pensez à clore votre sujet en ajoutant [Résolu] devant le titre du 1er message, et un bref récapitulatif de la solution à la fin de celui-ci.

Une bombe nucléaire qui explose chez le pirate. Pas bien pour moi ça. OS: Ubuntu Ce sont des principes.

[Hack]Prendre le contrôle TOTAL d'un Android!{Kali Linux}

Je ne pense pas qu'il faille taxer les gens de paranoïa des lors qu'ils parlent sécurité c' est insultant.